PARTAGER

Les 3, 4 et 5 août, Mouvman kiltirèl Akiyo invite les membres de sa famille à déployer tout leur talent musical et leur savoir-faire. Exposition, léwòz, déboulé… Redécouvrez un soupçon de carnaval. L’exposition Kostim a mas a po a débuté hier.

LèspriKaSon est une manifestation d’envergure. Pendant trois jours, entre la place de la Victoire à Pointe-à-Pitre et le plateau des Abymes, Akiyo invite la population à partager un grand moment culturel autour de la musique traditionnelle, le mas a po et tous les produits dérivés. Papa Mas a po n’a pas voulu faire cavalier seul et a rassemblé les petits et les frères de la grande famille des groupes afin qu’ils participent activement. D’abord à travers une exposition de deux ou trois costumes par association. L’occasion de montrer le travail fait durant le carnaval mais aussi de démontrer que la culture doit être sans cesse défendue. Dès hier, le pavillon de la ville a ouvert ses portes pour un voyage culturel créé par Chulem et Bernard Pincemail.
La musique reste le temps fort de ces trois jours. On reste dans la tradition avec un léwòz aux Abymes, sur le plateau derrière la mairie. Tout est prévu pour recevoir les centaines de fans.

DÉBOULÉ À LAPWENT

Samedi soir, les mas a po qui ont une organisation scénique ou sorti un disque, passeront en concert à Pointe-à-Pitre, sur la place de la Victoire. Un slameur fera patienter les spectateurs lors des changements.
Le clou musical est sans nul doute le déboulé, dimanche après-midi, dans les rues pointoises. Les organisateurs ont promis de sortir à la lueur du jour pour que tout le monde en profite.
Entre temps, le village dressé vendredi et samedi, toute la journée, sur la place de la Victoire emportera les visiteurs dans le monde mythique et mystique des groupes.