PARTAGER

Le président américain souhaite avec cette mesure décourager les migrants centraméricains de rejoindre les Etats-Unis. Les organisations de défense de droits civils dénoncent un décret “illégal”.