PARTAGER

De plus, Jean-Michel Blanquer, qui livrera ses conclusions dans un mois, n’a pas fermé la porte à une suspension ou une suppression des prestations sociales.