PARTAGER
Marie-Claude Céleste, Marie-Josée Alie ou encore Fernand Bibas, des journalistes qui ont marqué de leur plume ou leur voix toute une génération. Ils ont reçu un coup de projecteur “inattendu” jeudi 18 janvier avec une soirée d’hommage baptisé “les Trophées de la reconnaissance” initié par le Club Presse Martinique.

10 journalistes et un journal

Bernard Régis journaliste sur l’ORTF, avait présenté le premier Journal Télévisé de Martinique en1964. Sa consoeur Ghislaine Burac, reporter à France-Antilles n’hésitait pas à braver l’inconnu pour ramener “des biscuits“, expression pour qualifier des informations croustillantes pour ses sujets. Tous deux ont été honorés de recevoir un trophée de la reconnaissance. 

Voir leur réaction après avoir reçu leur prix : 

Le journal “Justice” a lui aussi reçu une distinction pour le travail accompli et sa longévité. L’hebdomadaire avait été créé le 8 mai 1920 par Jules Monnerot. 

Ces trophées de la reconnaissance ont été créés pour l’occasion par le plasticien Victor Anicet.

Voir une vidéo des temps fort de la soirée (images Patrice Chateau-Degat) :