PARTAGER

À mouche corbillard

Je comprends votre exaspération, mais il est vain de croire que les martiniquais changeront leur vote.
Les hôtels ferment les uns après les autres, croyez vous qu’ils se sont posés la question du pourquoi ?
Les jeunes fuient l’île par cargo, pensez vous qu’ils s’offusquent ?
Tant que le 6 du mois ils auront leur RSA, tant qu’ils auront le carnaval, leur chanté Noël, la bagnole, que les momies au pouvoir plongent la Martinique dans l’abîme, ils n’ont rien à faire.
Il n’y a que le jour que la Martinique sera autonome et qu’ils n’auront ni allocs, ni RSA, ne CMU qu’ils se réveilleront.
Vivement ce jour.