PARTAGER

Son amour pour la Guyane n’avait pas de limite. Il était un homme politique de haute qualité, visionnaire ayant toujours oeuvré pour son pays. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je m’étais engagée à ses côtés pour les régionales alors qu’il était président de FDG (Forces démocratiques de guyane). La Guyane perd un homme politique de conviction qui a consacré sa vie à son pays.