PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/03/10/c6442620-1621-4442-a652-e0dc15f20396-1034050.jpeg?itok=6b-1exZy
Il a fallu 300 fourchettes, couteaux et assiettes pour la grande table qui réunissait les 5 générations de la famille Champesting ce 9 mars à Macouria. Retrouvailles pour les uns, rencontre pour les autres, le premier rassemblement de cette fratrie, été très important comme l’explique Tatiana venue de l’hexagone :

“Il fallait absolument que je participe à cet événement … voir toute la famille ici réunie, ceux que je n’ai pas vu depuis de longues années, ceux que je ne connais pas du tout. C’est le moment de redécouvrir la famille…”

De la plus âgée Man Yaya, la doyenne de 104 ans, à la cadette âgée de 76 ans, les deux filles encore en vie sur 12 enfants de Léopold Agélas Champesting décédé en 1951 étaient présentes pour cet événement. Léonie, fille de Man Yaya qui est à l’initiative de ce projet de réunion familiale est très fière du résultat.
 

Présentation d’un travail généalogique de 30 ans

Après plus de 30 ans de recherches, Léopold Champesting a présenté l’arbre généalogique de la famille sur 5 générations. Pour lui le plus important est de recréer une union familiale.

“J’ai travaillé avec plaisir, j’ai trouvé au fur et à mesure les actes de naissance de mes grands parents et c’est comme cela que j’ai commencé à travailler jusqu’à aujourd’hui”.

Cette journée a été mémorable pour chaque membre de ce grand clan. Elle leur aura permis  de replonger au cœur des racines de la famille Champesting.

Le reportage de Guyane la 1ère

Cinq générations de la famille Champesting réunies

[embedded content]

Source: la1ere.francetvinfo.fr