PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2021/06/10/marche_du_mir_vignette_frame_3175-1689714.jpg?itok=aFyMU6Nb

Une quinzaine d’avocats dont 3 Guyanais seront à la barre du côté des plaignants lors du procès qui débute lundi à la cour d’appel de Fort-de-France. Un procès de 2 jours pour demander réparation des crimes commis par l’Etat français contre les Africains déportés et mis en esclavage aux Amériques.

Source: la1ere.francetvinfo.fr