PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/08/17/uwiyezevainqueur-1149337.jpg?itok=olikpRNC
149 km à couvrir pour cette première étape entre Cayenne et Macouria. Dans la liste des engagés, cinq anciens vainqueurs de l’épreuve, les guyanais Patrice Ringuet et Patrice de Nays Candau, les martiniquais Cédric Eustache et Mickaël Laurent et le guadeloupéen Cédric Locatin. Pour cette première étape, un tracé avec des portions difficiles à appréhender, des conditions de vent qui ont obligé les 105 coureurs en lice à faire preuve de vigilance pour éviter les ruptures et chronos défavorables dès le premier jour.

Pas de round d’observation sur cette première étape

Dès le départ de l’hôtel de la collectivité territoriale, pas de round d’observation, les premières escarmouches se sont produites dès les premiers kilomètres en direction de Suzini. Dans la traversée de Rémire-Montjoly avec le premier point chaud de la journée, c’est Dominic Schils de la formation britannique de Velo Schils Interbike qui s’adjuge cette première marque de la journée.
Très vite on aura compris que certains ont des fourmis dans les jambes et une succession d’attaques se développe. Une a particulièrement marqué cette première étape, celle de treize coureurs sur une soixantaine de kilomètres. Dans ce groupe, les martiniquais Laurent et Nubul, les sociétaires de l’USL Montjoly Jandia et Laversanne, trois coureurs de Sables Vendée Uwizéyé, Haspot et Bouchery, John Loic de l’Espoir Cycliste, Clément Normand de EV Angers, Teddy Octavia du VCK, Quentin Bernard du VCA St-Quentin, Sam Van de Mieroop de la formation Theo Middelkamp et Clément Normand d’Angers Doutre.
Le groupe de tête compte jusqu’à 1 min 26 sec d’avance sur le peloton. Sentant l’écart croître de trop, la sélection de la Guadeloupe va changer l’allure du peloton pour combler l’écart avec les hommes de tête.
 

Le peloton a dû s'activer pour revenir sur l'échappée © @ Myrna Glennie

© @ Myrna Glennie Le peloton a dû s’activer pour revenir sur l’échappée

Sables Vendée à la manœuvre

A 25 km de l’arrivée, regroupement en tête de course sous l’impulsion des guadeloupéens qui ont bouché le trou. C’est à ce moment qu’un trio s’extirpe, Jean-Claude Uwizéyé de Vendée, Larry Lutin de la Guadeloupe et Dilhan Will du Vélo club guyanais prennent quelques longueurs d’avance. Les trois hommes vont tout de même compter jusqu’à une trentaine de secondes d’avance sur le peloton qui évolue par vent de face.  
Le trio explosera suite à une attaque du rwandais Jean-Claude Uwizéyé qui scotche littéralement ses deux compagnons. Le sociétaire de Sables Vendée se met en position de pistard et s’envole vers la ligne d’arrivée qu’il coupe après 3h 21 min et 27 sec. Il devance le peloton de 28 secondes.
 

Hermann Keller de Velo Schils de Grande-Bretagne a devancé James Grinville sur le sprint de la 2e place.

Hermann Keller de Velo Schils de Grande-Bretagne a devancé James Grinville sur le sprint de la 2e place.

Demain pour la seconde étape, deux tronçons sont au programme des coureurs. Un contre-la-montre de 10,4 km avec un premier départ à 8h15 depuis le village amérindien de Ste-Rose–de-Lima à Matoury pour rejoindre le stade Edmard Lama à Rémire-Montjoly.
Dimanche après-midi, 119 km attendent le peloton pour une étape avec départ et arrivée à Rémire-Montjoly.
 

Source: la1ere.francetvinfo.fr