PARTAGER

En réponse au courrier de madame le maire à l’Observateur concernant l’état d’une rue à la cité Mirza (publié dans l’édition de France-Guyane de samedi, dimanche et lundi), madame, j’habite moi aussi dans ladite cité et ai participé à ce projet sous la mandature de l’ancien maire, M. Lafontaine. Je reconnais que c’est effectivement un projet ambitieux, que la relève est là même si les débuts ont été compliqués.

Pour en revenir au sujet qui nous préoccupe – l’état de certaines voiries à Mirza – , quand vous dites qu’il est normal que des trous apparaissent, O.K. Mais là ce ne sont plus des trous mais des cratères qui s’agrandissent chaque jour un peu plus. Je vous fais aussi savoir que nulle entreprise ne colmate quoi que ce soit et même si d’autres voies ont été réalisées, la rue en question reste très fréquentée par beaucoup de chrétiens. Je reconnais l’utilité du projet, la qualité et même si la rue qui nous intéresse sera reprise, rien n’empêche qu’en attendant, le nécessaire soit fait pour, comme vous le dites, colmater. Nous ne demandons que cela, pas la lune car les voitures des contribuables que nous sommes s’abîment. Je reconnais madame que vous faites du bon boulot. Mais pensez à ces petites choses qui nous soulageraient.

BJB