PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/08/07/photo-2019-08-07-06-35-07-1143046.jpg?itok=6Rh_lS49
Un homme placé en détention provisoire après le décès mercredi à Saint-Laurent du Maroni d’un autre homme, tué par balles. Il s’est présenté de lui-même à la gendarmerie avant d’être déféré au parquet. L’homme, âgé de 26 ans, est de nationalité surinamaise. Il vit à Saint-Laurent depuis plusieurs années.

Vive émotion à Saint-Laurent du Maroni

Les faits avaient créé l’émoi à la Charbonnière. La Charbonnière est un quartier à la périphérie de Saint-Laurent du Maroni, où est implantée la communauté noire-marron. Un village situé en face d’Albina, ville frontière avec le Surinam.  
Il était aux environs de 4H mercredi 7 août, quand les secours ont été appelés pour un homme blessé par arme à feu. A leur arrivée, l’homme atteint au thorax git dans une mare de sang. Il décèdera de ses blessures.  

Victime collatérale 

La victime âgée d’une trentaine d’années serait d’origine surinamaise. Selon des témoins, elle était à proximité d’une bagarre qui a mal tourné. L’auteur présumé des coups de feu énervé, serait parti chercher un fusil et aurait tiré. La victime n’aurait été qu’une victime collatérale. L’auteur des coups de feu s’est donc rendu à la gendarmerie de Saint-Laurent, avant d’être déféré au Parquet.

Source: la1ere.francetvinfo.fr