PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2020/08/18/00003282-d30e-447a-a546-664d9ab0e658-1452694.jpg?itok=XvfcBsyV

Le port du masque sera obligatoire dans les entreprises à compter du 1er septembre. Une décision lourde de sens qui rappelle au citoyen qu’il est loin d’en avoir fini avec cet outil de protection qui, de très contesté au début de la pandémie est devenu indispensable dans la lutte contre le Covid-19.

Depuis le mois de février, le masque connait une histoire à rebondissements dans la gestion de la crise covid. Alors qu’une seconde vague covid fait son apparition et que les cas positifs se multiplient, le gouvernement accentue les mesures de protection. Le masque obligatoire dans les lieux publics ouverts et fermés, l’est aussi dans le milieu de l’entreprise à compter du 1er septembre. Des entreprises où ces dernières décennies, l’openspace est devenu la règle. Les employés, si leur entreprise, ne l’a pas encore imposé, devront porter le masque dans toutes les situations de croisement d’individus. Seuls sont dispensés ceux qui bénéficient d’un bureau indivuduel.

Travailler masquer obligatoire dans les openspace à compter du 1er septembre

Travailler masquer obligatoire dans les openspace à compter du 1er septembre

Travailler masquer obligatoire dans les openspace à compter du 1er septembre ©Christophe Fidole

Plus d’1,3 million de masques mis à disposition par les services de l’Etat en Guyane

La préfecture annonce le chiffre de 1 331 590 masques distribués en Guyane depuis le début de la crise. On se souvient de l’élan de solidarité en Guyane qui a conduit de nombreux bénévoles à fabriquer des masques en tissu pour les personnels soignants dans un premier temps et plus largement pour la vente publique par la suite.
Depuis l’état, en manque de masques les premiers mois de la crise, en a acheté, en a fait fabriquer. Aujourd’hui en Guyane, les masques en vente dans les pharmacies et les commerces sont aussi distribués aux plus démunis notamment par le biais des associations qui collaborent avec les services de l’état.
Les 1 331 590 masques distribués se décomposent comme suit :
1 074 390 000 masques en tissu et 257 200 masques chirurgicaux et précise la préfecture 878 000 masques sont actuellement distribués par la poste

Source: la1ere.francetvinfo.fr