PARTAGER

Source: guyane – Google News

Le suspect originaire de Colombie a été mis en examen pour un cambriolage ayant entraîné la mort d’une femme. Les faits se sont déroulés le 31 mars 2015 à Remire en Guyane.

33 mois en cavale

La police guyanaise a finalement réussi à traquer le principal suspect d’un cambriolage meurtrier survenu il y a près de 3 ans. L’homme originaire de Colombie a été interpellé dimanche, rapporte le site d’information local Guyaweb. Ce triste fait divers qui s’est déroulé le 31 mars 2015 s’est achevé par la mort atroce d’une femme à Remire en Guyane. Après 33 mois à avoir échappé aux forces de l’ordre, le suspect a été mis en examen pour “vol avec violences ayant entraîné la mort”. Il est désormais derrière les barreaux.

Refus d’extradition de la Colombie

La victime, Anne-Marie Leboulanger a été tuée de façon cruelle à son domicile. Son agresseur lui a en effet tranché le cou avec une lame tranchante. L’hypothèse d’un “vol suivi ou précédé d’un meurtre” a été rapidement privilégiée par les enquêteurs. Le suspect, tout juste majeur, a quitté la Guyane pour se réfugier dans son pays natal en Colombie. Les autorités colombiennes ont toutefois refusé son extradition faute d’accord avec la France, rapporte BFMTV.

Un complice surnommé ” El Chapo”

Darwin Asprilla a été interpellé dimanche lors d’un vol avec effraction dans un local d’habitation. Son ADN a été retrouvé sur des objets. Devant le juge d’instruction, le suspect a nié être l’auteur du coup mortel porté à Anne-Marie Leboulanger. Il affirme être resté à l’extérieur de la maison le jour du crime, mais a dénoncé deux de ses complices. Sans donner plus de précisions sur leur identité, il a uniquement mentionné le surnom de l’un d’eux : ” El Chapo”.

Views: 5

Source: Google news