PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2020/05/14/photo-2020-05-14-11-12-28-1370652.jpg?itok=h-BaGx_p

L’allégement du couvre-feu était très attendu. Ce matin, les autorités sanitaires et préfectorales ont rendu public le plan d’adaptation progressive des mesures de freinage. Un plan qui accompagne la régression de l’épidémie de Covid-19.
 

L’allégement du couvre-feu était très attendu. Ce matin en réunion du centre interministériel de crise, les autorités sanitaires et préfectorales ont rendu public le plan d’adaptation progressive des mesures de freinage. Un plan qui accompagne la régression de l’épidémie de Covid-19.

Un couvre feu allégé

C’est surtout dans le groupe 1, que les mesures d’allègement de la circulation sont représentatives. Le groupe 1 correspond à  l’Île de Cayenne, le pays des Savanes et l’Est. Au total, 14 localités où l’épidémie de Coronavirus a baissé en intensité. Le couvre feu est prévu jusqu’à 23h du lundi au samedi, le dimanche il sera désormais possible de circuler de 5h le matin jusqu’à 14h. Des mesures rendues publiques ce matin en réunion du centre interministériel de crise par la directrice de l’ARS (agence régionale de Santé) Clara de Bort et le préfet de Guyane Marc del Grande. Rien ne change en revanche pour l’Ouest et le Haut-Maroni. Les mesures de freinage restent les mêmes.
 

Pas de changement 

Les autres limitations ne varient pas : ouverture en terrasse des bars et restaurants, la consommation d’alcool sur la voie publique ainsi que la vente d’alcool à emporter de 18h à 8h sont interdites sur le territoire à l’exception de la zone 3 (Ouanary, Saül et Saint-Elie). Les frontières restent fermées, ainsi que le Pont de Saint-Georges de l’Oyapock. Les carbets touristiques sont ouverts pour les communes suivantes : Camopi, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Ouanary, Régina, Rémire-Montjoly, Roura, Saint-Elie, Saint-Georges, Saül, Sinnamary, sous réserve d’une autorisation préfectorale. Enfin, les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public, en intérieur ou en plein air, sont prohibés.

Source: la1ere.francetvinfo.fr