PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2020/03/18/a6ec19fc-367c-4792-8480-78d05a8ca7de-1315418.jpeg?itok=W3OZITnc

Le dernier point épidémiologique hebdomaire de l’Amapa fait ressortir une hausse de la courbe des cas de Covid-19. Cela place l’état en alerte encore faible, en jaune sur le graphique mais à la limite de l’orange. La semaine l’état était à la limite du vert et le situait dans le risque faible.

L’état de l’Amapa peut-il craindre dès maintenant une deuxième vague de la crise Covid comme cela a été annoncé dès le mois de juin par le chercheur Daniel Chaves? Peut-être.
Le dernier point épidémiologique hebdomadaire fait apparaître une hausse de quelques points de l’échelle des personnes atteintes de covid ces derniers jours ainsi que du nombre d’hospitalisations en secteur public comme privé.
L’état de l’Amapa reste dans le jaune qui signifie risque faible mais l’augmentation de la courbe est à surveiller a précisé le gouverneur Waldes Goes qui n’hésitera pas à prendre les mesures pour garantir la distanciation sociale qu’il faut pour endiguer une possible reprise de l’épidémie.
Le maire de Macapa a renouvelé par décret municipal l’interdiction à compter du 17 août et pour 15 jours encore l’interdiction d’organiser des manifestations publiques rassemblant plus de 200 personnes.
Actuellement en Amapa, la barre des 40 000 contaminations a été franchie. 40211 exactement au soir du 19 août et 622 personnes sont décédées du coronavirus. Le taux de létalité de 1,54%, est un des plus bas du Brésil.
 

Source: la1ere.francetvinfo.fr