PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2016/01/26/vlcsnap-2013-12-09-16h15m35s15.png?itok=pnRi_a-3

Le nombre de personne atteinte du diabète en Guyane est 1,5 fois plus élevé que la moyenne française. Cette nouvelle mesure de modernisation préconisée pour le traitement des patients diabétiques au Centre hospitalier de Cayenne s’inscrit dans le cadre d’un protocole de coopération entre professionnels de santé. L’idée est de former les infirmiers à l’interprétation des résultats de glycémie et l’adaptation des doses d’insulines des patients diabétiques de type 1,2 et gestationnels. Cette procédure a été proposée par le docteur Nadia Sabbah, endocrinologue et validée par l’Agence Régionale de Santé.

Une première en Guyane

L’ARS indique qu’il s’agit d’une première en Guyane et que cette organisation encourage la reconnaissance du travail et les compétences des infirmiers.
Le suivi des patients pour adapter les doses d’insuline c’est en général de longues consultations. L’avantage de ce protocole permettra de réduire la durée d’hospitalisation, mais aussi libérera du temps de travail pour les médecins déjà débordés.
Il n’y a pas de date précise annoncée pour la mise en œuvre de ce protocole au sein du Centre hospitalier de Cayenne.

Source: la1ere.francetvinfo.fr