PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/08/09/capture_decran_2019-08-09_a_21.26.57-1144560.jpg?itok=pkT9G8q8
Inondations régulières, moisissures, Jocelyne Lony soutient que son quotidien est invivable à cause de ce canal d’évacuation, régulièrement bouché.
Jocelyne Lony :

“Je suis révoltée et je suis vraiment énervée parce que hier, lorsque je suis rentrée chez moi j’ai pris une odeur émanant du canal, vraiment cela m’a fait quitter mon domicile pour aller dormir chez ma mère.”

Locataire de la Simko à Rémire – Montjoly, dans le quartier des Âmes Claires, Jocelyne Lony dénonce constamment auprès de son bailleur et de son prestataire le manque d’entretien.
Jocelyne Lony :

“Quand il y a des averses, la moindre averse, les herbes et les branches passent sur ma clôture, les détritus, les bouteilles jonchent la façade de mon logement. Je trouve inadmissible que l’on ne respecte pas les locataires.

Malgré de nombreuses procédures lancées par ses soins depuis 2010, le problème perdure.
Elle ne se décourage pas pour autant et prépare une nouvelle action.

“J’ai fais un constat d’ huissier et je m’apprète à envoyer un dossier au tribunal d’instance et aussi à saisir le délégué, défenseur des droits, pour mettre en application ses jugements.”

Contactée, la direction de la Simko affirme que le curage de ce canal sera effectué en saison sèche et qu’un courrier d’explications sera bientôt envoyée à Mme Lony.

Aménagement : le long combat d’une locataire pour l’entretien d’un canal d’évacuation

[embedded content]

Source: la1ere.francetvinfo.fr