PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2019/04/27/534692_8108959_330x170.jpeg

Alors que la couverture vaccinale s’améliore globalement en Guadeloupe, notamment pour les nourrissons, une ombre plane au tableau :le trop faible recours aux vaccins contre les papillomavirus humains, principaux responsables du cancer du col de l’utérus.